JAMAIS PLUS DE CIRCULATION SUR LE PONT AUGUSTE « BV AUGUSTUSBRÜCKE »

26-01-2018

Au moins jusqu’en 2019, aucune voiture ne pourra traverser le pont Auguste, « Augustusbrücke », de Dresde. Construit au 18ème siècle, aujourd’hui le pont est protagoniste d’une rénovation complète, qui le ramènera à sa structure d’origine et réparera les dommages de la crue de l’Elbe de 2013.

Durant les travaux, seuls quelques moyens pourront le traverser : les autobus, les taxis, les véhicules de secours, les cyclistes et les piétons, et tous les engins de travaux. Et une fraise MB Crusher.

Oui, parce qu’une MB-R800 (la fraise pour les excavateurs de 10 à 22 tonnes) a travaillé pendant environ deux mois sur le chantier du pont Auguste, l’ « Augustusbrücke ». Montée sur un excavateur Liebherr 918, la fraise MB Crusher a été utilisée pour éliminer la partie de ciment qui remplissait les arcades du pont. 

Le pont historique et les travaux de rénovation

Composé de neuf arches, le pont Auguste est long 390 mètres. Il relie la Vieille Ville de Dresde à la Nouvelle Ville et c'est l’un des plus anciens carrefours du fleuve Elbe. 23 millions d’euros ont été alloués pour la rénovation de ce pont historique. Une fois les travaux terminés, seuls les piétons pourront passer sur le pont.

La fraise MB Crusher à l’ouvrage

Le travail de fraisage a été géré en deux phases. En premier lieu, la fraise MB a travaillé sur les fuites diagonales du pont pour libérer les joints de dilatation. Cela a été l’une des phases les plus délicates, étant donné qu’il est nécessaire d’intervenir sans endommager la structure. Puis, la MB-R800 a été utilisée pour éliminer la partie de ciment qui remplissait les arcades du pont, en creusant même jusqu’à 3 mètres de profondeur.

Après avoir terminé le travail de fraisage, l’arcade sera remplie avec du nouveau ciment et la partie piétonne sera recouverte des pierres qui formaient auparavant l’ancienne structure. Le pont pourra donc retourner à ses anciennes splendeurs, tel qu’il était à l’origine.

Un approfondissement sur la gamme MB-R

Les modèles de la gamme MB-R signée MB Crusher sont au nombre de trois : la plus petite, la MB-R700, travaille avec des excavateurs de 6 à 13 tonnes ; la MB-R800, la protagoniste du chantier de Dresde, pèse 1 tonne et s’adapte aux excavateurs de 10 à 22 tonnes ; enfin, la plus grande de la série, la MB-R900, travaille avec des excavateurs de 19 à 35 tonnes.

Tous les modèles sont équipés d’un système intégré de sécurité qui se déclenche uniquement si les paramètres de l’excavateur ne sont pas réglés correctement. Par ailleurs, les deux tambours peuvent être démontés directement sur le chantier, sans devoir porter la fraise auprès d’un atelier spécialisé. En outre, leur caractère unique leur permet de travailler même sous l'eau.

Même l’excavateur remercie quand on utilise une fraise MB. Oui, parce que la fraise utilise un circuit hydraulique du type AAA+ avec Power Booster intégré, ce qui réduit la puissance hydraulique requise par l’engin de chantier. Le direct drive twin motor system, en revanche, est un système breveté qui permet de distribuer différemment la force des deux têtes dentées. L’avantage est énorme puisque l’on gère la puissance des deux tambours sur la base de la ténacité du matériau et l’on absorbe les vibrations transmises sur le bras de l’excavateur.

Avec la même fraise, il est également possible de travailler différents types de matériaux, à la fois durs et moins résistants : il suffit de choisir entre le low et full set de dents à utiliser, selon le type de matériaux à fraiser.