Ce que l'avenir réserve au Q8

05-09-2018
Image

Le Koweït est un petit émirat situé entre l'Irak et l'Arabie Saoudite, une métropole moderne qui associe gratte-ciel, immeubles et mosquées. Son nom, Koweït, dérive du diminutif arabe du terme hindoustani kūt (« fort »).

Au fil du temps, le petit fort est devenu la ville de Koweït, la capitale, connue pour son architecture moderne alliant gratte-ciels et imposants châteaux d'eau dont le design rappelle les dômes carrelés d'une mosquée classique. Une ville qui bénéficie de l'union de sa modernité et de son patrimoine culturel qui remonte à l'Antiquité.

Sa croissance a également bénéficié d'une contribution essentielle du secteur de la construction qui a fait un grand pas en avant ces dernières années en profitant des opportunités offertes par l'utilisation du béton prêt à l'emploi (BPE).

L'idée est née principalement de deux contraintes : la gestion des déchets inertes de démolition et l'espace limité disponible pour construire puis agrandir.

Jusque tout récemment, les déchets de béton étaient en effet laissés dans les périphéries où ils s'accumulaient et se consolidaient. De véritables collines de ciment se sont ainsi créées. Quasiment un patrimoine entier gaspillé. Maintenant les choses ont changé parce que ces collines de déchets inertes se sont transformées en richesse, en matériau disponible en grandes quantités et à faible coût.

Image
Image

Comment cette transformation s'est-elle produite?

Il suffit de concasser le béton accumulé avec un godet concasseur MB BF120.4, monté sur un excavateur Cat 336 D. Le matériau traité est ensuite revendu comme stabilisateur.

D'une part, l'agrégat recyclé a donc été largement utilisé dans le développement du réseau routier du Koweït, un développement dicté par la nécessité de réduire le taux élevé de la circulation. 

D'autre part, elle a donné une nouvelle impulsion à tous les projets de circulation, qui sont souvent ralentis par le manque de matériaux à utiliser comme remblayage ou sous-couche. Cela a aussi permis aux entrepreneurs de terminer les travaux à temps et avec de grandes économies.

Mais dans le cadre des grandes constructions routières, la valeur ajoutée a également été apportée par une autre machine MB utilisée dans les chantiers de développement de la partie occidentale du 7e périphérique. La fraise MB-R800 a été utilisée comme machine primaire, précisément en raison de sa capacité à réaliser des ouvertures avec une extrême précision, sans endommager le matériau environnant, tant sur les surfaces verticales qu'horizontales. Une alternative valable aux marteaux hydrauliques et aux fraiseuses routières, également du fait de sa conception pour réduire les torsions et les vibrations sur le bras de la machine de chantier.

Tout comme les godets concasseurs MB, la gamme de fraises MB-R permet également de réduire les coûts, les temps de traitement et le transport des matériaux, tout en réduisant l'impact sur l'environnement.

Une méthode plus clairvoyante pour recycler les matériaux comme au Koweït permet donc d'assainir des terrains et d'avoir plus d'espace pour le développement urbain. Cela crée de la richesse et donc un meilleur mode de vie, tout en offrant de nouvelles opportunités pour les entreprises.

Produits associés