Bernard Lahondès: "MB est la réponse à la question que je me pose depuis un an et demi!"

Entretien avec Monsieur Bernard Lahondès, maire de la commune de Sermaise (49) en Anjou.

"Bonjour Monsieur Landes,
Merci d'être venu nous voir sur le stand MB, est ce que vous pouvez vous présenter?"

«Avec plaisir je m’appelle Bernard Lahondès je suis maire de la commune de Sermaise en Anjou, toute petite commune 350 habitants et je suis très intéressé par votre produit pour la bonne et simple raison que nous sommes malgré nous dépositaire des déchets inertes des grandes agglomérations puisque on recherche des zones d’enfouissement à l’écart de ces grandes agglomérations.»

"Donc MB pourrait être la solution au recyclage à la revalorisation des déchets de votre commune et aussi de toutes les communes des alentours qui vous ramènent ce genre de matériel?"

«Tout à fait, notre grande inquiétude c’est de voir nos zones naturelles être réinvesties par des déchets inertes qui n’ont pas été au préalable traitées. On a deux sites aujourd’hui que l’on pourrait expertiser où tout est en vrac, il n’y a pas de concassage, il n’y a rien de prévu ce sont des blocs complets avec de la ferraille dedans et puis qu’on jette dans une ancienne carrière, qu’on nivèle et qu’on recouvre avec de la terre et puis voilà on l’oublie mais c’est là, c’est pas à oublier , c’est là notre problème et je pense que dans la revalorisation des déchets il y a autre chose à faire, c’est pour ça que votre concept me plait beaucoup.»

"Je suis heureuse que vous ayez pu trouver la solution idéale!

«Moi ma vision des choses et de pouvoir transporter un concept comme le vôtre soit à l’entrée du site naturel qui a été retenu pour pouvoir travailler le matériau en direct et éviter la noria de camions habituelle soit  de trouver une zone qui va être de stockage et de traitement immédiat et là le dispatcher sur un  rayonnement départemental ou cantonal mais de façon équilibré au lieu de voir arriver presque en entier sur notre site l’ancienne caserne de l’infanterie d’Angers alors que nous n’avons pas la capacité de traitement.

Merci beaucoup j’ai été très heureux de vous rencontrer parce que vous représentez la réponse à la question que je me pose depuis un an et demi!»

Applications